• Vidéo bagarre Eunice et Tenor: Eunice Zunon donne sa version des faits

    Auteur : Blaise | 5 septembre 2022 | 66 views

La comédienne Eunice Zunon a réalisé un live Facebook pour donner sa version des faits, au sujet de la vidéo où elle et Tenor se bagarrent.

Eunice Zunon a mis un point d’honneur a rétablir sa dignité. Dans un live via sa page Facebook ce 04 septembre, elle raconte à sa manière, ce que beaucoup de personnes ont vu et interprété comme une attaque physique de Eunice contre Tenor. Elle explique tout d’abord la première partie de la vidéo:  « Combien de femmes n’ont jamais essayé de résonner leur homme quand il y a des problèmes? Mes efforts n’aboutissaient à rien. Il a commencé a parler de notre intimité devant son collaborateur. Je me suis sentie humiliée, rabaissée, sale, vulgaire, mal. On ne parle pas à une femme de cette manière. Le sexe est sacré, ce n’est pas banal, pour en parler devant les gens. Je l’ai poussé à la porte parce que j’avais honte qu’il parle d’une chose si intime devant une autre personne.« .

Ensuite, elle a tenu a signalé que la vidéo a été coupée pour obtenir deux vidéos. Entre les deux parties de la vidéo, elle a expliqué avoir subi des violences physiques de la part de son ex-compagnon Tenor: « De la première vidéo, à la deuxième vidéo, on ne vous dit pas tout. La deuxième vidéo n’est pas une action mais une réaction. On a coupé pour juste vous montrer mon côté négatif. Entre les deux vidéos j’ai été agressée physiquement. Ce n’est pas la première humiliation que j’ai eu de mon ex-compagnon, de ses suiveurs, de son entourage. Je supportais pour le protéger. Cette vidéo date de plus d’un mois. Et je ne suis jamais venue sur les réseaux sociaux me plaindre.« .

Leur altercation à Paris a bel et bien été rapporté à la police française: « Quand la police est arrivée, sur le coup j’étais choquée, j’étais énervée. J’étais partie en France pour apporter mon soutien à mon homme. J’ai payé mon billet, je me suis déplacée, je suis partie car il avait besoin de mon soutien. Ma vision d’un couple c’est ça, ce qui lui arrive, m’arrive. Les policiers ont pris nos deux versions. J’ai appelé mes proches, ma famille et ils m’ont demandé d’aller chez ma soeur à Paris, de quitter de l’appartement de Tenor. La police m’a demandé si je veux porter plainte j’ai dis non. Je vais rentrer chez moi, vu qu’on nous a interdit même de rester encore ensemble après cette scène. Et depuis ce jour, je n’ai plus eu aucun contact avec lui ni ses proches. Juste deux membres de sa famille qui m’ont adopté. Ils ont essayé d’arranger la situation, et j’ai refusé catégoriquement. » a-t-elle ajouté.

Pour terminer, Eunice présente certains aspects de leur relation qui n’étaient pas facile à vivre: « Je n’ai plus jamais eu de contact avec mon ex compagnon… Je me pose des questions si cela n’a pas été orchestré! À Chaque fois je le laissais avec ses amis, il me revenais soûl ou méconnaissable… Je n’ai aucun regret. Je tiens ce qu’il y a eu entre moi et Thierry mon ex-compagnon, ça reste intime. Je n’ai aussi jamais porté plainte contre mon ex compagnon, mais j’ai demandé que les responsabilités soient portées par la personne qui a partagé cette vidéo qui non seulement était intime, mais qui avait pour but de salir mon image. Je déplore le fait qu’on ai juste pensé à filmer, faire une vidéo, alors qu’on aurait pu vivre un drame à ce moment-là. Et si c’est vrai qu’ils ont pensé que je suis violente avec lui depuis longtemps, allaient-ils me laisser encore être à ses côtés? Ils savaient tous que je suis une femme amoureuse donc je ne peux rien faire de mal.« . Ceci ne reste que la version de la comédienne ivoirienne. Certains y croient à fond et d’autres pense qu’elle veut juste blanchir son image car malgré tout, elle a quand même frappé Tenor.



Commentaire