• Retrospective : les artistes congolais décédés en 2022

    Auteur : Blaise | 30 décembre 2022 | 161 views

05 noms de l’art en RDC ont poussé leur dernier souffle durant cette année 2022. De vraies partes pour ledomaine culturel. 

Tshala Muana

Élisabeth Tshala Muana Muidikayi, née le 13 mai 1958, à Élisabethville (Aujourd’hui Lubumbashi) est une chanteuse, danseuse, productrice, actrice et femme politique congolaise, originaire du Kasaï Occidental. Celle qu’on nommait la « mumu nationale » est décédée le 10 décembre 2022 à Kinshasa (RDC). Elle a rejoint la terre de ses ancêtres le 23 décembre 2022.

Verckys Kiamuangana

L’artiste Georges Kiamuangana Mateta alias Verckys Vévé est décédé le jeudi 13 Octobre à Kinshasa de suite d’une maladie à l’âge de 78 ans. Saxophoniste de talent, Vévé était compositeur, chef d’orchestre, producteur des disques et a évolué au sein de l’orchestre OK Jazz de Luambo Makiadi, Langa Langa Stars, Choc Stars, Victoria Eleison, Anti Choc, Historia avant de créer son propre orchestre.

Riva Kalimazi 

Riva Kalimazi Lombume est décédé, le 04 janvier 2022 à Kinshasa. Opérateur culturel et acteur, il avait incarné Mongali dans le film « La vie est belle » de Ngangura Dieudonné Mweze et Benoît Lamy, sorti en 1987 et mort de suite d’une courte maladie.

Caporal Murumba

L’artiste comédien Joseph Nsita Tombe, alias « Caporal Murumba » a tiré sa révérence le 22 septembre 2022, à l’hôpital du Camp Kokolo à l’âge de 63 ans de suite d’une maladie.

Dernier survivant du trio « Dasufa » après la disparition en Afrique de l’Ouest du commandant Danga et Abura Ngando, caporal Murumba a vécu 34 ans en Côte d’Ivoire avant de regagner Kinshasa le 27 décembre 2020 pour réintégrer le milieu artistique.

Henriette Fuamba

L’artiste-musicienne chrétienne, Henriette Fuamba avait tiré sa révérence le 14 septembre 2022 de suite d’une maladie. Avec plus de 22 ans de carrière musicale, elle est l’auteur des chansons telles que « Sekele Ya motema » , « Ton amour me contraint » , « Brise- moi » , « Le chemin du ciel » ; « Ngandamuna » et autres.



Commentaire