• KS Bloom: la difficile épreuve qu’il a traversé au Cameroun

    Auteur : Blaise | 1 juin 2022 | 75 views

L’artiste ivoirien gospel KS Bloom présent au Cameroun le 28 mai pour un concert, va être en total désaccord avec les organisateurs de cet événement. C’est ce mercredi qu’il regagne son pays, après avoir fait face à toutes sortes de difficultés.

C’est en bon enfant de Dieu que l’artiste KS Bloom a prôné la paix via ses réseaux sociaux après le sale moment passé au Cameroun. Annoncé pour un concert géant le 28 mai à Yaoundé, il ne montera pas sur scène suite à la mauvaise organisation et à plusieurs mésententes avec les organisateurs camerounais. Le concert initialement prévu le 29 avril avait été reporté pour ce 28 mai pour des raisons financières. Et c’est quasiment les mêmes raisons, en plus de la mauvaise organisation, qui auront entrainé ce flop du concert d’un artiste adulé dans la sphère gospel.

Les organisateurs au Cameroun lors de la conférence de presse d’avant concert assurent le public de la tenue de l’événement et de la présence du chantre ivoirien et de la chanteuse camerounaise Indira. Mais aucun des deux ne va monter sur scène. Dimanche matin, on voit sur la toile un communiqué signé du groupe associatif « amour socle de paix » qui informe le public du fait que KS Bloom et sa maison de production « Prosperity production » ont décidé de ne pas faire ce concert malgré de nombreuses relances. Ce groupe exige alors le remboursement intégral de tous les frais engagés envers KS Bloom et son équipe.

Le torchon brûle à ce moment-là entre les organisateurs et les membres de l’équipe de l’artiste. KS Bloom le dimanche 29 mai décide de s’exprimer et donner sa version des faits. Selon lui après la conférence de presse où on a assuré la présence d’Indira au concert, il a contacté la camerounaise qui lui a dit qu’elle n’est pas au pays et ne sera pas au concert car les organisateurs n’ont pas été clair sur le cachet qu’elle devait recevoir.

Le chanteur prend sur lui de continuer l’aventure et à quelques minutes de sa prestation,son équipe constate que la salle est quasiment vide, le public n’est pas au rendez-vous. Les organisateurs n’ont pas suffisamment communiqué sur le concert, de plus ce même jour ce jouait la finale de la Champions League en Europe et le lundi d’après marquait le début des examens officiels dans le pays. La maison de production considère que KS ne doit pas prester dans cette salle et les problèmes commencent: « On ne peut pas accepter ça ! Ils font un communiqué pour dire qu’on doit les rembourser. On vient chercher les affaires, les affaires ont été confisquées ! Sous prétexte qu’ils ont retiré toutes les factures et que c’est maintenant nous qui devons payer les factures de l’hôtel dans lequel on a dormi, où les promoteurs nous ont installés alors que l’hôtel est censé être partenaire de l’évènement ! La famille on ne fait pas ça ! Ça ne se fait pas ! Le manager qui est là bas il n’a pas volé , il ne vous doit rien! Absolument rien ! Au contraire c’est vous qui nous devez de l’argent , mais on a même pas encaissé, on a laissé tomber! Parce qu’on a vu c’était chaud sur vous en matière d’organisation! On veut rentrer chez nous et vous voulez nous coller des choses! Mais si vous avez une réputation à tenir, faites bien les choses ! » a-t-il expliqué dans un direct via sa page Facebook.

KS Bloom a reconnu le problème et a tenu a s’excuser auprès de ses fans: « (…) Je tiens à m’excuser auprès de tous ceux qui ont effectués le déplacement. La famille c’est pas de ma faute ! Les promoteurs n’ont pas fait le travail qu’il fallait, ma maison de production m’a interdit d’aller donner le spectacle ! Au niveau de la mobilisation, RIEN ! On avait envoyé des managers en amont, ils nous ont fait croire que MTN avait donné 2500 tickets, ORANGE a payé 1000 tickets. (…) Vous voyez un artiste, vous vous sentez obligés de le faire venir pourtant vous n’avez pas les moyens. Pourquoi vous faites ça !!? Les autorités de mon pays, vraiment nous on veut rentrer chez nous! C’est nous qui devions créer des problèmes aux promoteurs et pas l’inverse. On laisse, on estime que chacun rentre chez lui, il n’y a pas de problème, chacun assume ce qu’il doit assumer. (…) Mes frères camer si je ne voulais pas prester pourquoi je serai ici au Cameroun ?? » a-t-il ajouté, dépassé par l’affaire.

Le communiqué officiel de la maison de production de KS Bloom diffusé le lundi 30 mai, explique les raisons du retrait de l’artiste du concert: « Billet d’avion de l’artiste pour un concert live parvenu la veille du concert; arrivée de l’artiste et son staff le Jour-J à 4h du matin; conférence de presse assurée par l’artiste et son staff; balance effectuée à 17 h« .

Après quelques heures de souffrance et de débats, les deux partis se rencontrent pour trouver un terrain d’entente. L’artiste a annoncé via ses pages, avoir échangé avec les fameux organisateurs de son concert et ils auraient fait la paix. « Merci au peuple de CI. Merci Au peuple frère du Cameroun, à monsieur le Président de la République de CI, Au gouvernement de CI, Aux autorités Camerounaises, à monsieur le SG des affaires étrangères de CI. Merci à monsieur l’ambassadeur de CI au Cameroun. Merci à Samuel Etoo Fils. Merci à Maahlox officiel. Merci à maître Charles Lako (avocat ). Merci aux médias ivoiriens. Merci à toutes ses personnes qui de prêt ou de loin nous ont porté assistance. Puisse Dieu vous bénir au delà votre espérance. Tout est rentré dans l’ordre. Les deux équipes se sont parlé, un accord a été trouvé. L’artiste et son staff rentre sur Abidjan ce mercredi. DIEU NOUS GARDE » a écrit KS Bloom via ses médias sociaux. Il aura donc fallu des interventions musclées de part et d’autres pour que l’affaire se calme.

Retour en Côte d’Ivoire ce mercredi 01er juin pour KS Bloom et son équipe, mais le coeur de ses fans restent lourds de ne l’avoir pas vu sur scène. Espérons que cet épisode n’entache pas les prochaines prestations de l’artiste au Cameroun.



Commentaire